Concrètement, cela signifie que vous pouvez récupérer 30% (avec le CIR) ou 20% (avec le CII) du montant des factures de votre freelance.

Mais avant d’inciter votre freelance à se lancer dans une demande d’agrément, il y a quelques critères à respecter :

Votre freelance doit participer à l’activité de R&D ou d’innovation. Impossible par exemple de le faire agréer pour des missions de SEO ou des études de marché.
Votre freelance doit avoir le niveau de qualification attendu pour réaliser ces activités. Ainsi pour obtenir du CIR, votre freelance doit être ingénieur de formation ou docteur. Avec le CII, les profils acceptés sont plus nombreux. Par exemple les développeurs, designers ou ergonomes rentrent dans le dispositif.

Pour faire sa demande d’agrément, votre freelance doit alors monter un dossier présentant un projet (éligible) de R&D ou d’innovation sur lequel il a travaillé et bien sûr détailler quelle a été sa contribution.

Attention ! Pour récupérer du crédit d’impôt sur les factures de 2019 de votre freelance, il a jusqu’au 30 mai pour déposer la demande d’agrément CIR et jusqu’au 30 septembre pour déposer la demande d’agrément CII.

Bon à savoir : L’agrément CIR est accordé pour une durée de 1 à 3 ans, l’agrément CII est accordé pour 5 ans.

Nos offres d’agrément